+ Consolider l’AVS
+ Résoudre le
   problème fiscal

Des faits clairs
 

1er

fait

Le projet AVS-fiscalité renforce la place économique suisse.

2e

fait

Le projet AVS-fiscalité est le meilleur compromis pour la réforme fiscale des entreprises et le financement de l’AVS.

3e

fait

Le projet AVS-fiscalité renforce les PME et l’AVS.

4e

fait

Le projet AVS-fiscalité préserve les PME d’une hausse excessive d’impôts.

 


Pour une suisse forte :
OUI au projet AVS-fiscalité.



Le 19 mai 2019, vous vous prononcerez sur le projet de loi fédérale relative à la réforme fiscale et au financement de l'AVS – projet AVS-fiscalité.
Ce projet équilibré nous permet enfin de faire un pas en avant en matière de prévoyance vieillesse et de fiscalité des entreprises.

C'est un « plus » pour la place industrielle et scientifique suisse

+ imposition des entreprises agréée au niveau international

+ abolition de privilèges fiscaux contestés, régime fiscal équitable

+ régimes fiscaux également attrayants pour les PME suisses

+ apport d'un milliard de francs par année aux cantons et aux communes

+ importants garde-fous face à la concurrence fiscale entre les cantons

C'est un « plus » pour l'AVS

+ financement additionnel de l’AVS de 2 milliards de francs par an

+ contribution à la garantie des rentes pour les assurés

Renforcer les PME

Les PME sont l'épine dorsale de l'économie suisse. En Suisse, quelque 500 000 entreprises, soit 99,8% de l’ensemble des entreprises, sont des PME. Une réforme de l'imposition des entreprises doit donc impérativement tenir compte des besoins des PME, faute de quoi elle passe complètement à côté de la réalité économique ! Le projet AVS-fiscalité est une réforme dont profite l'ensemble de l'économie ; il préserve aussi bien les intérêts des entreprises actives au niveau international que ceux des PME. C'est un « double plus » pour l'économie et les PME.